Présentation du massif de Barry

Partagez cet article sur vos réseaux !
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

 

Situé à l’entrée de la Provence au carrefour de la grande mouvance touristique du sud-est, le Massif de Barry rayonne d’une rare beauté.

Sur son plateau, un panorama à 360° fait découvrir le mont Ventoux à l’est (Comtat Venaissin), à l’ouest les Cévennes ardéchoises (Vivarais), au nord la Drôme Provençale (Dauphiné), au sud vers la Provence et la Camargue, la vallée du Rhône…

Sa configuration géologique a attiré de tout temps les populations sur son plateau où se situait vraisemblablement l’antique ville celte « Aeria ».

Havre de protection, de la préhistoire jusqu’au début du XXe siècle ce petit massif montagneux (partiellement ancien en territoire papal) a abrité et fait vivre de nombreuses générations. Barry est un livre récitant au fil des pages plusieurs millénaires de l’histoire humaine.

Le village troglodytique malgré son accès interdit par des « Arrêtés Municipaux » pour cause d’éboulement, séduit tous ses visiteurs ; Barry charme, attise la curiosité et le désir de balades. En toutes saisons de nombreux promeneurs de tous âges et de toutes nationalités déambulent sur les sentes de son plateau provençal.

Par ses particularités et sa nature sauvage non défigurée par les activités modernes, pourtant si proches et si importantes, Barry est un lieu inévitable et quelque peu mythique de la région.

S’y découvrent aux détours des sentiers, des carrières aériennes ou souterraines pour l’extraction de la pierre à bâtir ou de meules, avec d’innombrables ouvrages : châteaux médiévaux, habitats divers, terrasses nourricières et aménagements pour une maîtrise exceptionnelle de l’eau, etc.

Ces traces encore bien présentes témoignent du travail de nos ancêtres, de leur volonté farouche et de leur très grand courage.

Dans une douce quiétude, Barry offre à ses passagers une remontée vers un lointain passé au sein d’un environnement authentique.

Abandonné ces dernières années après de remarquables restaurations (*), sa fréquentation incessante parfois incontrôlée (pillage, vandalisme et sports mécaniques) et l’absence totale d’entretien où s’ajoute la prolifération envahissante de végétations destructrices ; Barry village troglodytique est en très grand danger d’anéantissement.

Il est impératif que les collectivités publiques agissent pour épargner Barry d’une ruine définitive.

L’association Barry-Aeria milite pour sauver ce site d’exception

 (*) Il y a une trentaine d’années, une précédente association  » Les Amis de Barry » a réalisé une restauration de grande qualité sur les habitations troglodytiques du centre du village.

 

Claude Dalmas : Avril 2017.