Le Loto du patrimoine de Stéphane Bern

Ce n’est plus une rumeur, le village de Barry a été sélectionné et fait partie des 250 chefs d’oeuvres en péril retenus par la mission Bern.
Nous avons agi, mais nous sommes restés silencieux sur notre site « Barry-Aeria.fr » et il est temps de rompre le silence pour deux raisons :

A) Notre intervention a déclenché un véritable « raz de marée médiatique » pour reprendre l’expression de certains journalistes…

B) Le loto est ouvert, nous ne saurions trop vous recommander de jouer pour la bonne cause et de gratter les tickets « Mission Patrimoine » !

Un hebdomadaire régional sur son site « ledauphiné.com » en date du 29/03/2018, résume les faits :

« A Bollène, le village troglodytique de Barry va bénéficier du loto du patrimoine lancé par Stéphane BERN.

(Voir le texte ci-dessous : le Dauphiné)
Une bonne nouvelle que l’on doit à la démarche de l’association Barry-Aeria qui avait constitué un gros dossier sur ce site qu’elle chérit tant.»

Le dossier est adressé au Palais de l’Elysée à l’attention de Mr Bern…

La lettre

Les photos

Deux documents annexes

Après la réception du courrier

Les échanges téléphoniques avec la « Mission Patrimoine S. BERN »

Le 19 février, appel de Mme Vaton collaboratrice de Mr S. Bern…. « C’est le type de dossier que nous attendions »

Suite de cet entretien d’une dizaine de minutes, Mme Vaton signifie au président de Barry – Aeria :

– Mr Mermet de la Fondation du Patrimoine, qui a en charge la constitution du dossier pour la commission des sites à sélectionner, vous appellera dans la journée…

Le 19 et 20 février : échanges d’appels téléphoniques avec Mr Mermet, il en résulte : une étude de faisabilité et de coût concernant la restauration de Barry doit être fournie pour le vendredi suivant, pour un examen approfondi en vue de sa présentation à la commission de sélection…

En accord, Gérard Dumarcher Vice-président et C. Dalmas Président, préviennent immédiatement Mr C. Raoux 1er Adjoint, délégué au Patrimoine de la ville…

Le 21 février, suite à un entretien téléphonique avec Mr Mermet et Mr Raoux, ce dernier reçoit dans la journée et par messagerie, le dossier à remplir pour présentation à la commission des sites à sélectionner.

Le service du Patrimoine (Mme Georgette Simon), avec diligence et célérité complète le dossier et le transmet dans les temps !

Le 24 février, Mr Mermet confirme à C. Dalmas que le dossier de Barry est complet pour sa présentation à la 1re commission de sélection…

Le dossier de Barry est sélectionné, mais n’est pas prioritaire pour 2018 ; une autorisation décisive est encore en attente, celle de la levée des arrêtés municipaux par le ministère concerné ; autorisation ne pouvant être obtenue que dans le courant du mois de septembre.

Dès lors, la Mairie, « maître d’œuvre », détiendra la liberté d’action pour agir et poursuivre les travaux sur le site.

Sur ce dossier « réussi » Barry-Aeria et le Service municipal du Patrimoine ont agi en partenaires ; espérons, que suivront d’autres actions communes pour l’intérêt de Barry…

Par son intervention relayée par les médias, Barry-Aeria a révélé au grand public, administrations et mécènes la sauvegarde pressante du village de Barry.

Partagez cet article sur vos réseaux !
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages