Les orchidées sauvages de Barry

Cette petite colline, située aux confins de deux départements, de deux régions et de deux châteaux médiévaux, est dotée d’une richesse archéologique mais aussi naturaliste.
En effet, parmi les pierres sèches laissées comme témoins des civilisations passées, ce trouvent des petits trésors de botanique que sont les orchidées sauvages de Barry.

Cliquez ici pour télécharger la chronique sur Les orchidées sauvages de Barry

Le télégraphe aérien de Claude CHAPPE à BARRY

ou la station du sémaphore de BOLLÈNE

« Le citoyen Chappe offre un moyen ingénieux d’écrire en l’air, en y déployant des caractères très peu nombreux, simples comme la ligne droite dont ils se composent, très distincts entre eux, d’une exécution rapide et sensible à de grandes distances »…

(Extrait du rapport à la Convention le 1er avril 1793 de Charles-Gilbert Romme membre du Comité de l’Instruction Publique.)